Semaine 4 – Le business plan (partie 1)

Cette semaine, abordons ensemble les points importants pour un Business Plan réussi !

Cette thématique sera divisé en deux parties. Tout ce qui va suivre est fait pour vous aider dans la rédaction, n’oubliez pas que faire un dossier final avec un professionnel (CCI, BGE, association, organisme privé…) est fortement apprécié et recommandé.

 

 

Le Business Plan : qu’est-ce que c’est ?

C’est un dossier qui présente votre projet dans sa globalité. Vous en aurez besoin pour vous présenter à des investisseurs, banques ou autres organismes en fonction de votre projet. Il pourra aussi vous servir de base et de référent pour votre future entreprise.

 

1/ Introduction du projet

Il s’agit ici de faire un résumé de votre projet dans ses grandes lignes pour que votre interlocuteur sache brièvement en quoi il consiste. Dans Semaine 2 : Développer l’idée, nous vous avons donné quelques conseils à ce sujet.

C’est ce qui sera lu en premier dans votre Business Plan, il faut donc donner envie au lecteur, lui donner un intérêt à poursuivre la lecture et s’intéresser à ce que vous souhaitez créer !

 

2/ Présentation du porteur de projet

Dans cette partie, vous allez parler de vous (et des autres personnes qui travaillent sur le projet s’il y a). Vous y indiquerez votre nom, prénom, date de naissance, mais également votre situation actuelle, vos expériences professionnelles et personnelles acquises, ainsi que vos atouts et compétences qui seront utiles à l’entreprise (voir Semaine 1 : Questionnement sur soi-même).

 

3/ Description des activités et des perspectives d’activités

Décrivez l’activité principale ou chacune des activités que constituera votre entreprise à son démarrage. Aidez-vous de votre brainstorming, nous en avions parlé dans l’article de la Semaine 2. Puis, essayez de voir à long terme (dans les deux-trois ans à venir puis au-delà des trois premières années) ce que vous aimeriez proposer en plus ou ce que vous aimeriez faire évoluer. Car le but c’est aussi cela quand on se lance dans l’entrepreneuriat : voir à long terme et sans cesse se renouveler. Cette partie permet également de montrer votre motivation et votre ambition à la personne qui lira votre Business Plan.

 

 

4/ Le marché et ses tendances

Place à l’étude de marché ! Vous le savez peut-être déjà, mais lorsqu’on se lance dans la création d’un nouveau concept, il est conseillé de faire une petite “enquête” pour évaluer la demande et le potentiel de votre activité. Cette étude de marché vous permettra d’être plus crédible face à vos interlocuteurs, d’évaluer provisoirement votre chiffre d’affaire et donc la viabilité de votre projet.

Dans un premier temps, vous pouvez faire un court questionnaire pour connaître les besoins de votre future clientèle et le relayer sur les réseaux sociaux, les forums ou encore par mail à votre entourage ou connaissances. A la CCI de votre ville, vous pouvez y retrouver un Centre de Documentation avec des fiches métiers pour savoir si votre activité fonctionne en ce moment, à quel endroit, de quelle manière, etc. Sur le site de l’AFE, il y a également des informations.

Puis, il va être nécessaire d’identifier le lieu d’implantation de votre activité et sa zone de chalandise en fonction de la clientèle ciblée. N’oubliez pas la concurrence, l’observer peut vous aiguiller à ce niveau. Dans tous les cas, il faudra savoir quels sont vos concurrents, leur activité dans sa globalité et leurs points forts et points faibles. Pensez à vous rendre sur place ! Vous pouvez aussi faire un petit tableau récapitulatif de tous vos concurrents, il vous permettra d’argumenter vos atouts auprès des investisseurs.

Si vous avez besoin de faire appel à des fournisseurs, listez-les. Il est important de rencontrer les personnes avec qui vous souhaitez travailler, afin de discuter des possibilités et savoir s’il y a le feeling entre vous.

Enfin, n’oubliez pas les prescripteurs, ceux que vous rencontrez pour des rendez-vous, lors de réunions, meetings ou salons et qui pourront potentiellement parler de votre projet à d’autres. Vous pourrez ainsi vous faire votre petit réseau et votre carnet d’adresses. L’entrepreneuriat est fait pour rencontrer et s’enrichir de ces rencontres !

 

notre expérience : Dès le départ, nous sommes allées sur le “terrain” et avons arpenté les rues de Nantes pour savoir dans quel quartier nous aimerions nous installer. Nous avons aussi tout de suite regardé autour de nous s’il y avait des concepts similaires à celui que l’on souhaitait faire et nous avons pris contact avec eux.

En ce qui concerne les fournisseurs, nous les avons choisi en fonction de nos valeurs et de ce que l’on souhaitait transmettre à travers Le Livr’Ô Thé. Nous avons toujours fait au feeling et étions d’accord sur nos propres ressentis. Nous les avons rencontré, nous avons discuté avec eux et partagé nos points de vues et nos idées. Pour nous, ce fût de superbes et enrichissantes expériences, tant professionnellement que personnellement.

De notre point de vue, nous pensons qu’il est préférable de rechercher ses partenaires avant de démarrer l’entreprise. Au niveau logistique c’est plus simple et c’est en rencontrant d’autres personnes que le projet de création d’entreprise s’enrichit.

N’hésitez pas à nous contacter si vous avez besoin de contacts en particulier !

 

 

Pour terminer, nous avons récemment lancé notre offre de coworking qui commencera le 8 novembre, tous les mercredis seront dédiés à cette nouvelle formule. Ce sera aussi pour nous l’occasion de vous aider dans vos projets si vous le souhaitez. Contactez-nous si vous souhaitez plus d’informations !

 

Bon courage dans la rédaction de cette première partie du Business Plan !

On se retrouve dimanche prochain à 17H pour la seconde partie. Après ces articles assez denses, on passera sur un sujet plus léger pour faire le point et parler bien-être !

Edwige & Marie 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *